Android

Google vend Motorola pour 2,91 milliards de dollars à Lenovo

Le PDG de Google, Larry Page, a confirmé que Google avait signé un accord pour vendre son Motorola Mobility précédemment acquis à Lenovo, le fabricant de PC le plus grand et à la croissance la plus rapide au monde. Il y a à peine deux ans, Google a racheté Motorola Mobility pour 12,5 milliards de dollars et vend maintenant l’entreprise à une perte de 9,59 milliards de dollars.

Cependant, si on y regarde de près, Google n’a pas perdu d’argent avec cet accord.

« Motorola disposait d’environ 3 milliards de dollars en espèces lors de son acquisition. Google a précédemment vendu son décodeur pour 2,35 milliards de dollars et a réalisé environ 1,7 milliard de dollars d’avantages fiscaux sur les pertes précédentes. Cependant, depuis son acquisition, il a subi des pertes de 1,038 milliard de dollars, soit 0,67 milliard de dollars après impôts. Il y aura une autre dépréciation pour le goodwill perdu moins la valeur de la propriété intellectuelle restante qui devrait valoir environ 1 milliard de dollars.

Donc, y compris les 3 milliards de dollars de Lenovo, ils ont récupéré environ 10,4 G$ du prix d’achat initial de 12,5 G$. » – absherwin, Hacker News

C’est beaucoup plus gros que ça

En vendant Motorola, Google conserve tous les brevets importants qui ont été la principale raison d’acheter Motorola en premier lieu. Tous les 2 000 autres brevets iront à Lenovo, y compris une licence pour les autres.

Il convient également de noter que Google envisage de signer un accord d’échange de brevets avec Samsung, qui pourrait avoir joué un rôle dans l’accord avec Motorola.

En cédant Motorola à Lenovo, Google vient peut-être de lancer une attaque contre la position d’Apple sur le marché chinois des smartphones. Lenovo a déjà une forte présence en Asie et sera plus à même de combattre Apple dans la bataille pour conquérir le marché chinois, car la société fait désormais partie intégrante de l’écosystème Android, tandis que Google reste assis et observe.

Bien joué, Google.

Back to top button